Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Merci Monsieur Macron...

Publié le par Jeanne-A Debats

... justement j'avais un doute.

Merci Monsieur Macron...

Partager cet article

Repost 0

Je dis ça, je dis rien...

Publié le par Jeanne-A Debats

(Série Testaments, tome 3, Humain-e, trop humain-e

(Série Testaments, tome 3, Humain-e, trop humain-e

En vente dans toutes les bonnes librairies...

Euh...

Quand je l'aurais fini.

(Mais ça vient.)

(Et sinon, j'ai le chat ! J'ai le chat !)

Partager cet article

Repost 0

La pire chose qui me soit jamais arrivée au quartier de La Chapelle...

Publié le par Jeanne-A Debats

(Ceci est un nénuphar en plastique indien flottant particulièrement agressif)

(Ceci est un nénuphar en plastique indien flottant particulièrement agressif)

Partager cet article

Repost 0

Un hologramme, mon royaume pour un hologramme

Publié le par Jeanne-A Debats

Break fake news :

BHL à deux doigts d'accuser JLM de plagiat !

Un hologramme, mon royaume pour un hologramme

Partager cet article

Repost 0

TéléCanards

Publié le par Jeanne-A Debats

TéléCanards

Hier soir, en vacances en à Canardland, mes parents  en vadrouille car la vie sociale est intense dans le pays (on fait des soirées cocktail post concerts classiques) (je suppose que ça veut dire qu’on boit le lendemain pour oublier Satie) je me retrouve seule avec le Grem et le border collie parental. Le Grem se fout total de l’absence de quiconque, mais le border collie est dépressif et couine. Je décide de lui tenir un peu compagnie devant la télé.

Problème : je n’ai pas eu d’appareils de ce style depuis l’an 2000 et la foutraison de télécommandes diverses me laisse pantoise et coite devant l’écran aussi plat que complètement noir.

J’appelle le Grem au secours.

Moi :

— Grem, tu peux allumer la télé ?

Lui (serviable, me montrant le tas de télécommandes) :

— Les télécommandes sont là, maman.

Moi :

— Je ne sais pas m’en servir, tu veux bien l’allumer pour moi ?

Lui (soupçonneux, un peu agacé) :

— Je sais le faire Maman, c’est pas la peine de vérifier encore une fois, Mamie l’a fait hier.

Moi :

— Grem, c’est pas un test, je ne sais vraiment pas.

Lui (sidéré) :

— Tu es sûre ?

Moi : (lasse) :

— Oui, tu veux bien allumer la télé s’il te plait ?

Sourire ravi du Grem :

— Oh Maman, c’est super de t’apprendre quelque chose !

(S’ensuit un long cours de télé où le grem me montre et me remontre, et me fait une interro quasi écrite à la sortie, la banane jusqu’aux oreilles. Je renonce entretemps à l’idée qu’il me l’allume tout simplement, visiblement ce n’est pas possible.)

Il repart en chantonnant :

—  J’ai appris la télé à Maman!

Je me couche sur le canapé devant Arte et échange un long regard avec le border collie dépressif.

Foutue famille de profs.

Partager cet article

Repost 0

Mariage Royal

Publié le par Jeanne-A Debats

 
Le Grem est un grand sentimental.
Je viens d'en avoir la confirmation tandis qu'à Canarland se mariait en très grandes pompes, la fine fleur (de lys) de l'aristocratie française (avec une ascendance remontant à l'an mille).
J'avais loupé le début pendant ma sieste, mais après mes une heure et demie de sommeil, voilà que les mariés consentent enfin à se montrer dans une grande volée de cloches enthousiastes. Mais pas aussi enthousiastes que le Grem qui me tire presque de force dans le jardin de façade parental qui, ô bonheur, donne pile poil sur la sortie de l'église.
Extase devant les queues de pie, les capelines, bibis et abats jours volés dans le dressing d'Elisabeth II, les talons aiguilles des demoiselles d'honneur, la tétrachiée d'enfançons blonds minuscules et ravissants en grand apparat, costumes gris et petits hauts de forme pour les garçons, robes et couronnes de fleurs pour les filles (ainsi qu'un air certain de Village des Damnés, façon 1960), le tricorne du polytechnicien, le képi bleu de capitaine de cavalerie dans l'armée de terre, le blanc de l'armée de l'air, le contre amiral, deux ensoutannés genre don Camilo avec le bidule noir croisé sur le front. Commentaires ravis sur la couleur des robes. Phrase définitive :  "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants.
Et là, il se tourne vers moi et me dit :
"Le mariage, c'est bien, surtout à cause des chapeaux."

Partager cet article

Repost 0

Corneille en corner

Publié le par Jeanne-A Debats

Corneille en corner

Publié dans Mauvais esprit

Partager cet article

Repost 0

Le 49. 3, c'est rien que du bonheur !

Publié le par Jeanne-A Debats

Le 49. 3, c'est rien que du bonheur !

Publié dans Mauvais esprit

Partager cet article

Repost 0

Violences faites aux femmes

Publié le par Jeanne-A Debats

faux cerf

faux cerf

Entendu dans le tram par 2 joyeuses et ravissantes
Elle 1 ( morte de rire ) :
" Il me fait la gueule depuis mon week-end à Londres. Hier, on était sur le lit tous les deux. Je lisais et il bougeait pas. Sans prévenir, il me saute dessus de tout son poids droit sur la poitrine. Il me pétrit violemment les seins en gémissant dans mon cou. Puis il me colle un méga coup de boule et se barre en râlant dans la cuisine. "
Elle glousse.

Moi :
0_0

Elle 2 ( gloussant encore plus fort) :
" C'est caractériel, les chats"

Publié dans Le Murmurant Paris

Partager cet article

Repost 0

Le doigt dans l'oeil du cyclone

Publié le par Jeanne-A Debats

(Marianne d'Olivier Ciappa)

(Marianne d'Olivier Ciappa)

Publié dans Mauvais esprit

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>