Le désir s'accroit quand l'effet se recule.

Publié le par Jeanne-A Debats

Le désir s'accroit quand l'effet se recule.

(Contexte : 4°, Roméo et Juliette, Zefirelli, scène de l'alouette et du rossignol, plan large sur les fesses de Roméo qui se lève )


Elle, Petite Reine de Saint B. (amusée) :
-- Oh, il a des poils sous les bras...


Lui, Ravissant Jeune Faon des Carpathes (perplexe) :
-- Ça fait bizarre de voir les fesses de quelqu'un d'autre !


Elle, PRSB. (ton glacial) :
-- Ben, t'as jamais vu de fesses de fille ?


Lui, RJFC (fanfaron, ne sentant pas venir la baffe) :
-- Pffiuou, bien sûr !


Elle, PRSB. (ton polaire) :

-- Et c'étaient pas les fesses de quelqu'un d'autre ? C'étaient tes fesses alors ?


Jeu, set et match.

Commenter cet article