Les correctueurs (ses)

Publié le par Jeanne-A Debats

(un (e) correctueur (se) en mission pour le seigneur)

(un (e) correctueur (se) en mission pour le seigneur)

1) Le/la correcteur (trice) qui a un problème avec les "ne" explétifs : il/elle les barre tous ou il/elle en fout partout.

(Ça peut être le/la même suivant son humeur.)

2) Le/la correcteur (trice) qui a un compte à régler avec l'imparfait du subjonctif : il/elle vous le vire systématiquement ou il/elle vous en colle dès qu'il/elle peut.

 (Ça peut être le/la même suivant son humeur.)

3) Le/la correcteur (trice) qui déteste les adverbes, les adjectifs, les verbes invisibles, le verbe faire, surtout en semi-auxiliaire (et là je peux pas lui donner tort), les propositions indépendantes juxtaposées, les pronominaux réfléchis...

(Et parfois tous ensemble.)

4) Le/la correcteur (trice) maniaque des guillemets " " ou « ».

 (Au choix.)

(Ça peut être le/la même suivant son humeur.)

5) Le/la correcteur (trice) qui déteste la majuscule pour les mots normaux censés signifier quelque chose de particulier dans votre texte d'heroic fantasy.

(Et qui vous les vire TOUTES, même et y compris pour le nom de la montagne sacrée du dark lord qui tue du médiéval fantastique.)

6) Le/la correcteur (trice) qui adore unifier tout et n'importe quoi.

(Orthographe, typo, majuscules.)

(Et qui a raison.)

7) Le/la correcteur (trice) qui aime/hait les tirets et qui les anihile/rajoute dès que possible même si les deux orthographes sont correctes.

8) Le/la fan/contempteur (trice) de la graphie rectifiée.

9) Le/la correcteur (trice) qui corrige de la SF pour la première fois :

«Téléportation, ça existe comme mot, vous êtes sûre ? Je le trouve pas dans le Larousse »

10) Le/la correcteur (trice) qui ne comprend pas votre référence/ jeu de mot :

« Qu'est-ce que tu veux dire avec "Patriarcal, mais presque" ? Il manque pas un mot ? »

11) Le/la correcteur (trice) qui tient à faire parler des enfants de douze ans ou des bandits de grands chemins notoires comme des agrégés de lettres classiques.

12) Le/la correcteur (trice) qui devine ce que vous avez lu dernièrement :

«Tu peux lâcher la marquise de Sévigné, s'il te plaît ? »

13) Le/la correcteur (trice) qui sait que le 22 septembre 3968 ne PEUT PAS être un lundi.

14) ) Le/la correcteur (trice)/dir de coll qui en profite pour vous faire une crise de jalousie :

«T'es pas à .... (insérez ici le nom d'une maison d'édition concurrente) ! »

16) Le/la correcteur (trice) qui compte les balles.

(Et qui trouve celles qui manquent ou sont en trop)

 

À vous tous, sans lesquels mes bouquins seraient encore pires qu'ils ne sont, mon amour et ma reconnaissance éternelle.

Publié dans Oups

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Savante folle 01/04/2015 20:34

"Le/la correcteur (trice) qui tient à faire parler des enfants de douze ans ou des bandits de grands chemins notoires comme des agrégés de lettres classiques."
J'adore.
J'ai subi la variante "La correctrice qui ne peut pas laisser passer une répétition d'un mot à l'intérieur de deux pages!"

Jeanne-A Debats 06/04/2015 06:29

faut pas avoir de porte importante dans le chapitre^^

Crazy 24/03/2015 08:29

Alors il ne te reste plus qu'à poster tes updates sur G+ à la main :p

Crazy 23/03/2015 12:21

Je vais le faire suivre, çui-là ^^

Par contre, dommage que tu aies arrêté de faire suivre sur G+ (d'ailleurs, y'a même plus de bouton G+ ici), je rate tes derniers posts :(

Jeanne-A Debats 23/03/2015 12:23

ben le bouton G + a disparu je ne sais pas pourquoi x_x