Dialogues de saison 4 (ou Paris en vacances)

Publié le par Jeanne-A Debats

— Putain de cloches ! Je te jure, j’écris au maire, là, ça va pas traîner ! J’ai porté plainte contre le voisin l’an dernier et il a viré ses poules ! Ses vaches aussi d’ailleurs, rapport aux mouches. C’était l’enfer ici avant que j’arrive ! Maintenant, c’est presque vivable.

— Moi, dans mon nouvel immeuble, y’a des chinois qui jouent au go toute la nuit en claquant les pièces sur le plateau avec de grands cris et des africains qui font de la cuisine bizarre…

— Tu vas les mettre au pas, j’imagine ?

— Non. Perso, je rêve pas d’apporter La Civilisation à des gens qui ne m’ont rien demandé. Surtout pas d'aller habiter chez eux.

 


Publié dans Le Murmurant Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lucie 21/07/2012 08:42


Tu blagues (enfin, je sais pas), mais dans mon village, des habitants nouvellement arrivés ont porté plainte (bruit et odeur) contre poules, vaches, coch... ah non, on n'apas de cochons. Bref, on
nous a mis en "zone verte", qui interdit de vendre les terres agriciles en tant que constructibles (quand on voit nos coteaux, de toute façon, on se dit qu'on ne pourrait pas construire) mais
autorise les enfants d'agriculteurs à construire pour eux-mêmes, et pose bien la priorité de l'agriculture sur les habitudes de confort des citadins immigrés.
Cela dit, dormir à côté d'un clocher, c'est l'enfer ! 

Jeanne-A Debats 21/07/2012 09:17



Je blague pas : je condense.


(Et le clocher est à dix mètres de ma fenêtre chez la Terrible Grand mère du Sud ouest, mais je m'en fous, c'est le bruit normal de là^^)


(en fait le seul truc qui me fait chir avec le clocher c'est le Terrible Border Cowlie qui se met à hurler à la mort aux angelus^^)


 


et les néo-ruraux qui veulent la campagne sans mouches, sans vaches avec des voitures et d'immenses grandes surfaces me les broutent.


menu^^



Matthieu 19/07/2012 10:44


Quelle plaie ces joueurs de go !

Jeanne-A Debats 20/07/2012 09:56



surtout quand ils gagnent