Eschatologie du Vampire

Publié le par Jeanne-A Debats

 

Le sommaire de l'anthologie des Imaginales a été dévoilé.

 

 

Elfes-et-Assassins.jpg

 

 

 

 

 

Je ne trahis donc pas un secret d’état en dévoilant le titre de la nouvelle que j'y ai écrite.

Eschatologie du vampire.*&**


Navarre aux prises avec une elfe sur fond d'apocalypse et de mariage gay.


(C’est cohérent non ? Je veux dire : l'apocalypse et le mariage gay ? On nous a quand même susurré six mois que ce serait exactement la même chose ! Le jour du vote à l’assemblée, j’ai guetté les pluies de grenouilles et de météorites. Intense déception ! En fait d’effets spéciaux, tout ce qu’on a eu c’est un crachin  déprimant tout mouillé de neige.

N’empêche, je note qu’on nous a promis la fin du monde deux fois en deux mois pour rien. Il va falloir trouver un autre argument pour soulever les foules désormais ; les gens vont finir par s’apercevoir de quelque chose. Ou pas. Peut-être que l’apocalypse, ça marche à tous les coups, un peu comme traiter quelqu’un de PD.)

Enfin, pour ceux que ça intéresse, la nouvelle « Jingle Hells » consultable en ligne sur le site de la ville de Reims, est la préquelle d’Eschatologie. Je dis ça je dis rien, mais ça peut servir de l’avoir lue avant. Ou juste faire plaisir.

Je ne m'étalerai pas sur les compliments échevelés que m'en a fait mon anthologiste favori, c'est son rôle de me lisser la plume une fois que je l’ai bien usée pour son compte. En revanche, je ne vous cache pas ma jubilation de me trouver sous la même couverture que Gudule !!

J’adore cette femme, son esprit délicieusement byzantin, son écriture cruelle, ses livres délicatement pervers, sa voix rauque, sa coiffure à bouclettes et son blog tendre et décalé.

GuduleB.gif

Quant aux autres auteurs présents dans l’anthologie, nul doute qu’ils ne soient fidèles à leur talent habituel.

 

***

 


 

Et sinon, aujourd’hui, c’est la journée internationale des droits de la femme, et j’en ai rien à battre. Mes droits, c’est tous les jours.***

Et oui, je suis féministe, humaniste, égalitariste.

À plein temps.

 


 


 

 

* Je vous avais prévenus que je la ferai, celle-là.

** Profitons-en pour remercier mes relecteurs chéris (ô vous sans qui...) (vu que dans une antho, c'est pas possible) : so, un gros bisou (et une bière quand vous voulez -- avec frites, si affinités) à Simon Bréan, Ophélie Bruneau, Sylvain Chambon, Michel Féret, Iluinar, Delphine Raspaud, Sand Saref & Waddaz.

***Mes devoirs, c’est le 18 mars. Parce que j’ai oublié mes copies à la maison.****

**** C'est terrible les actes manqués, hein ?

Commenter cet article