J'embrasse plus.

Publié le par Jeanne-A Debats

Récemment un charmant monsieur inconnu avec lequel j'avais eu des mots online s'est fendu d'un message privé afin, je crois, d'essayer d'attendrir les débats* entre nous.

S'avisant au passage qu'il avait affaire à une fille**, il se fend en fin de bafouille... d'une bise.

Et là soudain, ça a fait, ting, splash, tigilling, greu !

Grogneugneu, fit la grognasse qui sommeille en moi. ****

Bref, ça m'a crispée aussitôt sur le thème :

"Mais pourquoi nom de Zeus, serais-je obligée d'embrasser ce mec ? "

Réponse de mon Surmoi1 :

"Parce que t'es une fille, tiens, Colette à roulettes ! "

-- Aménon, lui répliquai-je avec le sens de la répartie qui me caractérise. Je veux bien embrasser : mes amis, mes chats, mes enfants, mes amants, pas n'importe qui. Aux gens que je ne connais pas, je serre la main !

Réplique de Surmoi1 :

-- Oui mais ça ma chérie, ***** tu ne l'obtiendras qu'au boulot et encore !! Dans l'édition, où tout le monde est une bande de chouettes copains******, tu bisoutes, de bon coeur, sur les deux joues, quiconque, mâle ou femelle, se présente à toi...

 

En fait, je n'ai pas répondu sur ce coup-là, vu que j'entends rester en bons termes avec mon Surmoi1 et que la tirade qui me montait au nez autant qu'aux lèvres******* donnait à peu près en résumé :

 

"PLUTOT CREVER!"

 

Donc voilà dans le cadre de ma révolte prépubère post quadragésinale et petite bourgeoise, c'est décidé :


J'EMBRASSE PLUS !!********

 

 

 

 

 

 

* Hu! hu!

** IVLmon hypertrophie mammaire n'est pas flagrante**

*** IRL nonple remarquez....

****D'aucuns insinueraient qu'elle ne sommeille pas assez et serait même assez hyperactive comme garce, mais nous les ignorerons, ma grognasse intérieure et moi-même.

***** Mon surmoi 1 m'aime bien la plupart du temps, mais faut avouer que je ne lui dis pas tout.

******Sauf Gaston Gallimard à qui il faut faire une double révérence piquée, assortie d'un salto arrière

******* Il était largement question de lèvres mollasses, de joues gluantes, de parfums sûris.

********Sauf mes amis, mes chats, mes enfants, mes amants*********

********* Et éventuellement, leurs amis, leurs chats, leurs enfants, leurs amants. *********

********** Oups !

 

Publié dans Genre Idéal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fred-Myrrdyn 02/03/2012 10:59


C'est vrai que la bise peut laisser bien dépourvu...


Poutous©