La liseuse

Publié le par Jeanne-A Debats

Monsieur Le Président,


je vous fais cette lettre que vous ne lirez pas même si vous en aviez le temps, tant il est clair désormais que vous ne savez PAS lire.

Mais cela, depuis le " Casse-toi, pauvre conne !"* lancé avec tant de panache à la Princesse de Clèves, nous le savions

Je viens de recevoir en mon réseau social vos propos lapidaires quant à ce que les lecteurs font ou ne font pas.


Comme si vous étiez spécialiste de la question.


Monsieur le Président, il faut que je vous dise, il ya des gens qui lisent, pire qui aiment ça et qui, oui, ont au moins quatre ou cinq ouvrages sur le gaz par jour, sans compter ceux qu’ils espèrent pour le lendemain, voire la semaine suivante.


Quand j’étais étudiante, 50 bouquins ça me faisait environ un mois et demi, deux mois, ça dépendait de l’épaisseur des candidats tant en pages qu’en concepts. Emporter avec moi, où que j’aille, une petite bibliothèque eut été, à l’époque, un luxe incroyable que je me serais sans aucun doute offert.

Je lis moins désormais : la grande feignasse de prof que je suis a beaucoup moins le temps et ne doit pas être assez payée à ne rien faire. 


Je ne vous fais pas l’injure de tenter de vous apprendre que n’importe quel chercheur en n’importe quoi doit nager dans l’euphorie la plus extatique à l’idée de balader son mémoire, ses sources et son inspiration dans sa poche poitrine; non, je ne le tenterai pas, je crains de vous coller un infarctus.


Nous ne reparlerons pas des professeurs, évitons les sujets qui fâchent…
Mais j’y pense et cruché-je (!) :


étudiants,

chercheurs,

professeurs…


Je crois que je tiens quelque chose**…


Pas vous ?

 

Ah oui, non, tiens, pas vous.

Justement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* Mais peut-être que je confonds

** Sans compter les milliers de déments qui font ça sans être ECP***, sans même l'excuse d'avoir du boulot ou d'être payés pour, mais simplement pour le plaisir.

***Etudiants, Chercheurs, Enseignants****

**** Mais on peut soupçonner ces raclures d'ECP d'appartenir de base aux milliers de déments.*****

***** (Et réciproquement)******

****** Euh...


Publié dans Mauvais esprit

Commenter cet article

Celia 17/01/2012 12:40


Nostalgie des départs en vacances pour un mois dansun gîte perdu au milieu de rien. Dans ma valise de pré ado boutonneuse qui n'aimait pas le soleil, 4 à 5 kg piqué à la bibliothèque. Et il
fallait repasser au tabac-presse du coin pour chercher de quoi finir la période.

JAD 16/01/2012 20:17


Done

Lucie 16/01/2012 20:12


Tiens, à force de le fuir, j'ai zappé un truc ?

Jeanne-A Debats 16/01/2012 20:13



je te poste le lien^^