le dossier 51 *

Publié le par Jeanne-A Debats

Mère de deux gosses dont un handicapé, autiste de haut niveau**, je remplis environ 8 à 10 dossiers administratifs par an.

En général, leur épaisseur*** en documents à fournir varie entre une bible de Jérusalem et un annuaire du 20° arrondissement.


Dans le tas, un coup sur deux on me demande le jugement de divorce qui m’opposa jadis à mon ex mari. La plupart, du temps je fournis les feuillets principaux : ceux dans lesquels le juge a statué sur le divorce et la garde des enfants. Pour les administratifs raisonnables, ça suffit la plupart du temps.

Mais y’en a toujours UN, au moins par an, qui exige L’INTEGRALITÉ du jugement. C'est-à-dire les parties où le juge récapitule à l’envie ce qui a donné lieu au divorce :


A savoir que :


Mon ex noyait des chatons

Moi, je forniquais avec des licornes

Il avait vendu des nazis pendant la guerre

J’avais dénoncé ses parents à la convention de Genève pour fabrication d’arme non conventionnelle à l’aide de cellules souches

(Sans compter le moment génial où nous nous crêpâmes le chignon pour savoir qui allait repartir avec la petite cuiller ornée d’un écusson de Montbéliard, souvenir de notre voyage de noces – trois pages)


Bref bordel, chaque fois je me demande ce que le fonctionnaire lambda a si terriblement besoin de savoir sur nos turpitudes passées (depuis 14 ans) à mon ex et à moi afin de décider si oui ou non le petit dernier a droit à l’alloc « x » ou la « prise en charge y ».

 

Je trouve ça intrusif et punitif de nous faire revivre une fois par an, ces moments pénibles où ce brave homme qui me supporta dix ans (tout de même) et moi, nous comportâmes de façon tout à fait déraisonnable.****

 

Donc ma question est la suivante :

 

QUAND EST-CE QUE l’administration de ce pays aura suffisamment de respect de l’intimité (même déraisonnable) des contribuables pour éditer un joli petit papier récapitulatif en même temps que le jugement lui-même, qui dirait seulement ce qu’on a vraiment besoin de savoir et éviterait cette replongée annuelle et désagréable dans les errements passés d’un couple mort ainsi que leur étalage dans tous les bureaux administratifs de la République ?

 

Ça dirait en gros :

« Monsieur et madame Lampion & Pampille ont divorcé le tant de l’année tant et la garde du yorkshire a été décidée en faveur de madame Pampille ex Lampion, ou monsieur Lampion toujours Lampion, dans le cadre suivant… etc »

UNE PAGE!

(au lieu de 15 !)

 

Sans compter que ça ferait de la place aux archives, donc.

Je dis ça, je dis rien*****

 

 

 

 

 

 

 

 

* Pour fans de Michel Deville only.

**Dits le Mutant pour l’aîné et le Gremlin pour le cadet

*** Celle des dossiers, pas celle des mômes.

**** Alors que maintenant on s’entend plutôt bien, voire plutôt mieux que durant notre jeunesse folle.

*****Et je retourne à mon dossier CAF dont la hauteur est en train de mettre en danger mon lustre à paillettes.

Publié dans Omphalos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

M 26/03/2013 09:03


Ah so ! Corriger "éprouvettes"="urnes" en "burnes", alors, supra.

M 25/03/2013 13:57


Et puis on court toujours le risque que la CAF soit une cafteuse... Enfin, nous voilà au fait de la vérité nue, l'ex- de J qui noyait des chatons nazis après les avoir infectés d'ne maladie née
dans les éprouvettes de son père, était donc né dans les années 20.

Jeanne-A Debats 26/03/2013 06:11



Yep pour la cafteuse, déjà ils ont des cafetières ^^


(en revanche, l'arme non conventionnelle lachée sur le monde par mes ex beau parents n'est autre que mon ex lui-même^^)