les Droits Imprescriptibles de l'Ecrivain* Ultime

Publié le par Jeanne-A Debats

I. le droit de NE PAS écrire.

II. Le droit de sauter des actions.**

III.Le droit de ne pas finir un livre.

IV. Le droit de réecrire.***

V. Le droit d'écrire n'importe quoi.****

VI. Le droit au barbarisme.*****

VII. Le droit d'écrire n'importe où.******

VIII.Le droit de grapiller.*******

IX. Le droit d'écrire à voix haute.********

X. Le droit de dire OUI au lecteur.

XI. Le droit de dire MERDE au lecteur.**********

 

 

 

 

 

* voir les droits imprescriptibles du lecteur D Pennac.

** L'ellipse, c'est le bien !

*** C'est pas de moi, ça, c'est pas possible !

**** Je me fous complètement du fait qu'il n'y ait PAS d'orangers en Antarctique !

***** Et ta soeur, elle en fait des anacoluthes ? Tu le veux mon oxymore dans la tronche ?

******Au café principalement, mais aussi en classe, au lit, dans la cuisine, à l'hôtel, à la piscine, à l'assemblée nationale, pendant un match de foot, pendant un match de rugby, sur son carnet de parcours à Chantaco, dans la file au supermarché etc, etc.

Accessoirement à son bureau, mais c'est moins romantique.

******* Bon, j'écris la bataille finale et la scéne de cul, d'abord !

******** Et de se prendre pour Flaubert, rien que ça !

********* T'as pas compris, ben c'est dommage ! (on notera que l'écrivain est moins poli que le lecteur)

Publié dans Scriptor in fabula

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

troll de la forêt de Pied-Ferme 05/03/2012 15:03


ça me va


mais a-t'il le droit de béta-écrire ?

Oph 02/03/2012 09:47


¡Viva la revolución !