les sanglots longs de Ségolène...

Publié le par Jeanne-A Debats

Je ne vous remercie pas Madame Royal !

Vous me posez un problème de fond avec vos larmes de crocodile.

 

On peut voir la situation sous deux angles.

 

Angle 1 : vous vous êtes ridiculisée, transposant par vos gros sanglots* ce qui aurait dû être et rester politique** en problème affectif grave de midinette déçue.

Franchement :

"Ouin, j'ai perdu, c'est trop pas juste."***

À votre âge !****

Voyons !

 

Ce faisant, merci d'apporter de l'eau au moulin selon lequel les femmes, dirigées par leurs glandes et non par la raison, seraient décidément peu à même de diriger un pays, puisque sous le coup de l'émotion, elles seraient capables de n'importe quoi.

 

 

Angle 2 : vos pleurs et votre émotionitude démontreraient au contraire l'implication forte des femmes dans la scène politique et leur capacité à envisager les choses sous un éclairage humain.

 

J'ai beaucoup de mal à décider.

N'empêche, je penche fortement vers l'un plutôt que l'autre, désolée.*****

 

Enfin, il nous reste toujours l'Angle Mort, mais ça... c'est de la science-fiction !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* ...longs des violons de l'automne comme dit quelque part.

 


** C'est à dire à mon sens, tourné vers le bien collectif commun et donc dirigé par... ?


Le cerveau tout entier !


(Notamment le cortex préfrontal, merci, et pas seulement l'hypothalamus.)

 

 

*** Et le numéro "Je couine parce que je suis tellement déçue à cause de toute cette merveilleuse implication des militants en ma faveur qui se trouve battue en brêche, c'est trop pas juste pour eux les pauvres gens, ils se sont tellement donnés" ne marche pas sauf avec les débiles, je vous jure.


****Le même que le mien.


***** Et ça fait super mal de pencher vers un angle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvie Denis 11/10/2011 13:16



Ah, j'oubliais la guerre nucléaire, je suis distraite, c'est fou… Bon, dans ce cas, il faut mieux qu'elle ai joué un rôle, parce qu'au moins ça démontre qu'elle a les nerfs, même si on peut
douter de l'impact de la saynète… (bon, en fait, je trouve que Ségolène ne mérite pas d'être à ce point détestée, mais bon, on s'en fout, la pièce va se jouer sans elle pour cette fois, tant
pis…)



Jeanne-A Debats 11/10/2011 13:28



Figure-toi, je ne déteste pas du tout cette femme. Je trouve que les éléphants du parti lui ont savonné la planche de façon odieuse tout du long et depuis toujours.


Simplement là, elle me déçoit.


Sinon, d'accord je pousse un poil avec la third world war, mais la diplomatie, l'art de gouverner, c'est aussi faire avec les surprises et elles sont rarement bonnes...



Sylvie Denis 11/10/2011 12:55



J'ai pas vu les images, (pas envie), mais est-ce qu'on peut envisager une seconde qu'elle se soit fait surprendre ? Parce que ça ne peut pas la servir, quelle que soit l'explication qu'on en
donne…


 



Jeanne-A Debats 11/10/2011 13:02



Je suis désolée Sylvie, le jour où on se prend une attaque nucléaire on se fera surprendre aussi ^^


alors quoiqu'il arrive la maîtrise des émotions c'est la base du politique, et en fait maintenant que j'y pense de toute intervention publique.


(^^ ok, mais je prétends pas diriger un pays^^)