Mes meilleurs adjectifs

Publié le par Jeanne-A Debats

 

 

Ce week-end fut érémitique. Des monceaux putrescents de coruscantes copies à corriger auraient dû me satisfaire pourtant, et me remplir d’extase immarcescible. Cependant, ce n’est pas sans une irréfragable envie que j’ai vu quelques-uns de mes meilleurs amis, tel de rutilants navires hanséatiques, faire voile vers Épinal, aux Imaginales.

Et nombre d’adjectifs ophidiens me sont venus en tête afin de qualifier leur conduite, j’ai même émis pas mal de suppositions cauteleuses, quant à l’usage qu’ils pouvaient découvrir de leurs dispositions callipyges. Puis, quiète, enfin, je suis retournée à mes témoignages de ce que la langue française peut connaître de déliquescent et nécessiter de vicariants palliatifs*, désormais.

Ajoutez à cela que c’est aujourd’hui la fête des andouilles qui n’ont pas eu la sagesse de demeurer bréhaignes, on a oublié de me la souhaiter, ça m’agace, je suis très aporétique comme garce.

Là-dessus, je me suis fait la réflexion nuncupative autant que spumescente selon laquelle ce qui donnait un sens plus intense à la vie c’était les copains, et je suis retournée à mes mots (à mes maux) matutinaux. Ainsi, tout en pleurant des larmes céruléennes sur mes BOUTINS** DE COPIES, les surlignant d’un stylo obsidional, vengeur autant qu’incarnat, je me suis susurré avec cette ultime et capricante insulte que vraiment les adjectifs, eux, donnaient un sens plus intense aux noms.

Et j’ai laissé tomber mes ( BOUTINS DE ) copies pour rêvasser de mes meilleurs amis à mes meilleurs adjectifs.

L’écrivain le moins outrecuidant chouchoute ses idiosyncrasiques coquetteries lexicales. Moi, j’en ai plein, elles pendouillent adamantines au plafond, elles y étincèlent rubescentes, il y a même des paillettes magenta** tintinnabulantes.

Bizarrement, je reste persuadée que quiconque n’aime pas les mots pour les mots n’est pas totalement un écrivain. J’essaye toujours de placer au moins un ou deux de cette peccamineuse liste ci-dessous que l’impayable et libidineux Troll de la Forêt de Pied Ferme ne manquerait pas d’appeler « ma boîte à joncaille ».

 

1) Coruscant (e)

2) Adamantin (e)

3) Smaragdin (e)

4) Déliquescent (e)

5) Putrescent (e)

6) Rubescent (e)

7) Cramoisi (e)

8) Incarnat (e)

9) Zinzolin

10) Amarante***

10) Pulvérulent (e)

11) Smaragdin (e)

12) Quiet (ète)

13) Ophidien  (e)

14) Cauteleux (se)

15) Immarcescible

16) Irréfragable

17) Outrecuidant (e)

18) Érémitique

19) Nuncupatif (-ve)

20) Idiosyncrasique

21) Séreux (se)

22) Rutilant (e)

23) Libidineux (se)

24) Chryséléphantin (e)

25) Céruléen (-ne)

26) Tintinnabulant  (e)

27) Fragrant (e)

28) Bréhaigne

29) Capricant (e)

30) Gibbeux (se)

31) Callipyge

32) Hanséatique

33) Obsidional (e)

34) Aporétique

35) Magenta****

36) Matutinal (e)

37) Vicariant (e)

38) Spumescent (e)

39) Peccamineux (-se)

40) Éburnéen

41) Avellanaire

42) Turgescent (e)*****

 Hardbroom

* Bescherelle, Bon usage, correcteur orthographique de windaube (cas über graves)

** Je dis plus « Putain » quand je veux être réellement grossière,  c’est trop soft.

*** J’aime le rouge au cas où vous ne vous en seriez pas aperçus.

**** J’ai appris le sens réel de cet adjectif l’an dernier après avoir cru toute ma vie que c’était une espèce d’orange mordoré. (IE : toutes mes descriptions de coucher de soleil sont fausses jusqu’en 2012 !!) (Heureusement que c’est pas un genre de vert pomme)

**** Last but not least

Publié dans Scriptor in fabula

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

colinlaney 28/05/2013 09:41


Bon sang! Coruscant EST un adjectif !!


Jeanne, a force de propulser la grammaire dans la galaxie, vous etes bien partie pour recevoir la médaille de l'ordre des Chevaliers Jedi des arts et lettres.

Jeanne-A Debats 29/05/2013 05:47



^^ Je vois bien les sabres lasers dans la cour de l'Elysée^^



Lucie Chenu 26/05/2013 15:44


c'est possible aussi :D

Jeanne-A Debats 29/05/2013 05:47



ouais



Lucie Chenu 26/05/2013 13:48


Mais si, ça compte. C'est de l'écriture instinctive, c'est ton inconscient qui parle. (Je ne peux pas croire que tu n'aies jamais su ce qu'était le magenta !)

Jeanne-A Debats 26/05/2013 15:19



Tu fais de la lecture instinctive^, oui^^



Lucie Chenu 26/05/2013 11:46


N'empêche que je continue à trouver très belle l'image d'un coucher de soleil avec du magenta 

Jeanne-A Debats 26/05/2013 12:04



oui mais l'inadvertance ça compte pas^^