Roland C. Wagner, Métaphysique de l'écrivain

Publié le par Jeanne-A Debats

 

 

Roland C. Wagner est mort dimanche dernier d'un accident de voiture. Je ne peux pas vous en parler, pas encore. Plus tard.

En attendant, il avait répondu en 2008 à trois petites questions alac postées dans une petite note de blog à propos d'un de ses livres.

 

 

 

"Métaphysique de l'écrivain : Roland C. Wagner.

 

Samedi, juillet 5th, 2008

 

  

Qui sommes-nous ?


 — Des têtes de pioche.*


 D’ou venons nous ?


 — De loin.  **


Où allons-nous ?  


— Aussi loin que possible.***

 

 

 Roland C. Wagner

 

 

                                                            LGM.jpg

L.G.M

Roland C. Wagner

Editions le Bélial

 

Lorsque l’URSS en pleine forme remporte la course à Mars et perd l’ambassadeur de la dite planète, lorsque l’effondrement de la fonction d’onde conduit à la toxicomanie et au sexe, lorsque les petits hommes verts cessent de dire "Salut Toto!" en se perchant sur les montants de votre lit de noces pour slamer dans la fosse des Dead Kennedys, c’est du Roland C. Wagner et c’est grand !

 

L.G.M. : trois grains d’ellébore dans votre coca light ? "

 

 

 

 

 

 

* Oh putain, oui ! ^^

** Oh, putain oui !

*** Pas assez loin, Rô.

      

Commenter cet article