Sales Manies Rhétoriques 16

Publié le par Jeanne-A Debats

Du (mauvais) usage du Pseudo (des autres)*.

 

Exemple (lors d'un débat houleux sur internet).

 

Intervenant 1 à Interlocuteur 2 :

 

"-- Ouais, tu dis ça à l'abri de ton pseudo !"

 

 

Sous-entendu 1 :

 

Interlocuteur  2 est un lâche, fourbement dissimulé sous son pseudo, alors que Intervenant 1  arrive tout vétu de probité candide et de lin blanc, il ASSUME, LUI.

 

Sous-entendu 2 :

 

Menace de cassage de gueule voilé en cas de rencontre IRL

 

Sous-entendu 3 :

 

Si Interlocuteur 2 ne donne pas son nom malgré tout, c'est bien la preuve qu'Intervenant 1 avait raison

 

Sous-entendu 4 :

 

Le port du pseudo invalide toute l'argumentation dévelopée par Interlocuteur 2 à propos de la culture des petits pois en Nouvelle-Calédonie et met en lumière des aspects génants dans l'insertion professionnelle de sa mère.

 

 

ALORS QUE :

 

a) 80 pour cent des users portent un pseudo online**

b) Il suffit de regarder un peu attentivement dans les entrailles du forum, son profil FB (etc etc) ou simplement la SIGNATURE d'Interlocuteur 2 pour savoir à qui on a affaire, si on y tient tant que ça.

 

 

 

* Spéciale cassdedi à Nébal

** Et preuve est faite largement que ce n'est pas inutile***

*** À moins d'être absolument sûr qu'on ne dira pas la moindre connerie pendant 20 ans.****

**** VOUS, je ne sais pas, mais moi j'ai des doutes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nébal 18/02/2012 11:53


Merci !