Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aphorisme 51

Publié le par Jeanne-A Debats

 

Nous parer avec obstination des qualités dont nous sommes dépourvus est le pendant amusant du refus absolu de considérer nos véritables défauts.

 

exemple :

"Je suis quelqu'un de très simple."

(Fuyez ! C'est un être de Moebius structuré par la bibliothèque de Babel, et en plus, il oublie de payer ses impôts...)

 

 


Partager cet article
Repost0

Le murmurant landais

Publié le par Jeanne-A Debats

 

Sous les platanes et les flonflons de la fête locale, un gamin d'une dizaine d'années, tee shirt, short, tongs, à son père dans le même appareil :

— Mais alors ceux qui ont deux papas, ils ont quatre papis ?

 


Publié dans Le Murmurant Paris

Partager cet article
Repost0

aphorismes 50

Publié le par Jeanne-A Debats

 

L'homophobie n'est pas une opinion, c'est un crime en attente de se produire.

 

vue

Partager cet article
Repost0

Prix Tam Tam J'aime lire 2014

Publié le par Jeanne-A Debats

 

Je suis bien contente, "Rana et le Dauphin" est sélectionné pour le Prix Tam Tam J'aime lire 2014. Dans le cadre du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.

 

Rana.jpg

Partager cet article
Repost0

La citation de la semaine 3

Publié le par Jeanne-A Debats

 

"C'était mieux avant"

 

Anonyme - 35000 av JC

Publié dans Citation de la semaine

Partager cet article
Repost0

Appel à textes Parchemins & Traverses

Publié le par Jeanne-A Debats

 

Qu’est-ce que la Science-fiction ?


(À part une raison élégante de se fritter sur Facebook, dans les colloques ou les forums, plutôt que d’aller au café ?)

Les éditions Parchemins et Traverses ont la réponse :

42 !!!!!

À vous de formuler la question.


heinlein*

De la short story à 50 000 signes, écrivez-nous une nouvelle qui porte en elle ce qui, pour vous, est l’essence de la science-fiction.

Tous les thèmes, toutes les âmes, tous les cycles de la SF sont acceptés.

Du vaisseau spatial en partance pour Alpha du Centaure aux angoisses existentielles de Cellulite451, l’IA qui voulait se faire refaire les seins,

de la rencontre improbable du fungus sentient érotomane avec la scie circulaire sentimentale sur le marbre de la table à dissection vectorielle

à celle, toute aussi incongrue, du monstre analphabète quoiqu'efficace et de la garce homicide,

de la pensée rationnelle à l’exaltation de la science (les métaphysiciens seront fouillés à l’entrée, mais reçus tout de même),

de la joie d'apprendre à la jouissance de comprendre,

de l'envie d'emmerder le monde (ou juste de déconner avec le gros bouton rouge) (celui qu'il ne faut pas toucher: LÀ !) à celle de le sauver,

dites-nous, écrivez-nous, chantez-nous la Science-fiction !


Les données devront être transmises sur ce blog à :

JAD@jeanne-a-debats.com

au plus tard le 31 décembre 2013.*

 

Hardbroom-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

* Boulon de Imbert.

**Afin que nul n'en ignore !

Publié dans 42

Partager cet article
Repost0

Mes meilleurs adverbes

Publié le par Jeanne-A Debats

Au commencement était absolument le verbe.

Surtout après la deuxième tasse de café.

 

Le verbe est ton ami, le verbe est le bien ( As-tu quelques minutes à lui consacrer ?) mais il est également seul, seul face au nom obséquieusement flanqué de l'adjectif.

Et il tremble.

Farouchement.

Ceci explique illico la pente idiosyncrasique de l'écrivain à lui adjoindre aléatoirement (quoique doctement) de l'aide, sous forme d'adverbes. Mais las, trop d'adverbes tuent le verbe.

Et la verve.

Lors, matutinalement, à l'heure peccamineuse où l'aube spumescente blanchit froidement la campagne,  me penché-je méticuleusement sur mes textes de la veille afin de leur faire subir presto l’obsidional supplice de la correction adverbiale. Et tandis que mes yeux cramoisis saignent recta devant l’implacabilité adamantine du désastre ( Je croyais niaisement avoir été meilleure que ça, hier ! ), je me lance franco dans l’entreprise de dégraissage nécessaire, quoique jamais suffisante* :

 

Mort aux adverbes !

 

Car, indubitablement, si le verbe immarcescible est intégralement DIEU, l’adverbe putrescent est le MAL absolu, lui !

Vous le saurez, mes frères.

 

L’adverbe irréfragable nauséabonde** âcrement de ses pieds stylistiques ; l’adverbe outrecuidant est inexorablement lourd, tel l’adolescent attardé de quarante piges au comptoir amarante du bar à putes (à boutins, pardon) ; l’adverbe cauteleux étale narquoisement son grand nez turgescent et son acné rubescente sur le texte quiet à l’aube smaragdine de sa vie, et qui ne demande pourtant  qu’à ciller en fixant piteusement la lumière coruscante du lever de soleil rutilant.***

 

 

1) Jadis

2) Naguère

3) Méticuleusement

4) Farouchement

5) Quasi

6) Inexorablement

7) Narquoisement

8) Piteusement

9) Presto

10) Indubitablement

11) Inéluctablement

12) Aléatoirement

13) Franco

14) Niaisement

15) Souverainement

16) Fielleusement

17) Derechef

18) Narquoisement

19) Andante

20) Illico

21) Doctement

22) Diaboliquement

23) Doucereusement

24) Cauteleusement

25) Lors

26) Immarcesciblement ****

27) Obséquieusement

28) Transitivement

29) Impudemment

30) Suavement

31) Âcrement

32) Carrément

33) Recta

34) Spécieusement

35) Pis

36) Captieusement

37) Incognito

38) Absolument

39) Cordialement

40) Glacialement

41)Froidement

42) Fraîchement*****

 

Vous voyez ? Force m’est de reconnaître inéluctablement que les adverbes sont indubitablement moins drôles que les adjectifs :

 ergo préciser spécieusement  le sens du verbe est inexorablement moins fun que préciser scrupuleusement le sens des noms.

On s’occupera des noms plus tard donc, à la revoyure,

 

 

 Hardbroom-copie-1.jpg

 

* Contrairement à moi qui suis souvent superflue, et parfois suffisante.

** Et je néologise, si je veux !

*** C’est vous dire si ça brille.

**** Forcément.

***** Pour finir sur une note de saison.

Publié dans Scriptor in fabula

Partager cet article
Repost0

Mes meilleurs adjectifs

Publié le par Jeanne-A Debats

 

 

Ce week-end fut érémitique. Des monceaux putrescents de coruscantes copies à corriger auraient dû me satisfaire pourtant, et me remplir d’extase immarcescible. Cependant, ce n’est pas sans une irréfragable envie que j’ai vu quelques-uns de mes meilleurs amis, tel de rutilants navires hanséatiques, faire voile vers Épinal, aux Imaginales.

Et nombre d’adjectifs ophidiens me sont venus en tête afin de qualifier leur conduite, j’ai même émis pas mal de suppositions cauteleuses, quant à l’usage qu’ils pouvaient découvrir de leurs dispositions callipyges. Puis, quiète, enfin, je suis retournée à mes témoignages de ce que la langue française peut connaître de déliquescent et nécessiter de vicariants palliatifs*, désormais.

Ajoutez à cela que c’est aujourd’hui la fête des andouilles qui n’ont pas eu la sagesse de demeurer bréhaignes, on a oublié de me la souhaiter, ça m’agace, je suis très aporétique comme garce.

Là-dessus, je me suis fait la réflexion nuncupative autant que spumescente selon laquelle ce qui donnait un sens plus intense à la vie c’était les copains, et je suis retournée à mes mots (à mes maux) matutinaux. Ainsi, tout en pleurant des larmes céruléennes sur mes BOUTINS** DE COPIES, les surlignant d’un stylo obsidional, vengeur autant qu’incarnat, je me suis susurré avec cette ultime et capricante insulte que vraiment les adjectifs, eux, donnaient un sens plus intense aux noms.

Et j’ai laissé tomber mes ( BOUTINS DE ) copies pour rêvasser de mes meilleurs amis à mes meilleurs adjectifs.

L’écrivain le moins outrecuidant chouchoute ses idiosyncrasiques coquetteries lexicales. Moi, j’en ai plein, elles pendouillent adamantines au plafond, elles y étincèlent rubescentes, il y a même des paillettes magenta** tintinnabulantes.

Bizarrement, je reste persuadée que quiconque n’aime pas les mots pour les mots n’est pas totalement un écrivain. J’essaye toujours de placer au moins un ou deux de cette peccamineuse liste ci-dessous que l’impayable et libidineux Troll de la Forêt de Pied Ferme ne manquerait pas d’appeler « ma boîte à joncaille ».

 

1) Coruscant (e)

2) Adamantin (e)

3) Smaragdin (e)

4) Déliquescent (e)

5) Putrescent (e)

6) Rubescent (e)

7) Cramoisi (e)

8) Incarnat (e)

9) Zinzolin

10) Amarante***

10) Pulvérulent (e)

11) Smaragdin (e)

12) Quiet (ète)

13) Ophidien  (e)

14) Cauteleux (se)

15) Immarcescible

16) Irréfragable

17) Outrecuidant (e)

18) Érémitique

19) Nuncupatif (-ve)

20) Idiosyncrasique

21) Séreux (se)

22) Rutilant (e)

23) Libidineux (se)

24) Chryséléphantin (e)

25) Céruléen (-ne)

26) Tintinnabulant  (e)

27) Fragrant (e)

28) Bréhaigne

29) Capricant (e)

30) Gibbeux (se)

31) Callipyge

32) Hanséatique

33) Obsidional (e)

34) Aporétique

35) Magenta****

36) Matutinal (e)

37) Vicariant (e)

38) Spumescent (e)

39) Peccamineux (-se)

40) Éburnéen

41) Avellanaire

42) Turgescent (e)*****

 Hardbroom

* Bescherelle, Bon usage, correcteur orthographique de windaube (cas über graves)

** Je dis plus « Putain » quand je veux être réellement grossière,  c’est trop soft.

*** J’aime le rouge au cas où vous ne vous en seriez pas aperçus.

**** J’ai appris le sens réel de cet adjectif l’an dernier après avoir cru toute ma vie que c’était une espèce d’orange mordoré. (IE : toutes mes descriptions de coucher de soleil sont fausses jusqu’en 2012 !!) (Heureusement que c’est pas un genre de vert pomme)

**** Last but not least

Publié dans Scriptor in fabula

Partager cet article
Repost0

Réponses au Quizz fantastique

Publié le par Jeanne-A Debats

1) La Féline. 

2) Le Fantôme de Mrs Muir

3)The Wickerman

4) The Thing

5)Le Sixième Sens

6) Dogma.

7) Halloween, la Nuit des masques.

8) Nosferatu

9) Beetlejuice

10) The Innocents

11) Donnie Darko

12) Le Bal des Vampires

13) La Nuit des Morts Vivants.

14) Cabin in the wood

15) Wolf

16) Rosemary's Baby

17) L'Armée des Ténèbres

18) La Maison du Diable

19) John Dies at the End

Publié dans BadtasteReich

Partager cet article
Repost0

Les 19 meilleurs films de fantastique dans le Monde selon JAD*.

Publié le par Jeanne-A Debats

1) Envoutant, poétique, pur chef d'oeuvre, avec Simone Simon en jeune première elle

2) Envoutant, poétique,pur chef d'oeuvre, avec Genne Tierney en veuve à poigne.

she

3) Délirant, poétique, pur chef d'oeuvre foutraque de la Hammer, avec Saruman en druide fou :lee

4) Pas le chien, pas le chien ! (Carpenter ne respecte rien !)

dog

5) à voir deux fois : une  pour se faire avoir, la seconde pour comprendre comment le salopard de réalisateur a réussi ce sale coup.eux deux

6) les prophètes, la dernière descendante, les anges, la muse, Lazare et le métatron sont fans de platypus (i).Eux

7) Jamie lee Curtis dans un placard et dans son premier rôle.

elle2

8) le vampire est dans l'escalier. La concierge décline... toute responsabilité.lui

9) Ayez des amis imaginaires qu'ils disaient !

him

10) Pas de tout repos, gouvernante.

debora

11) Ce monde est fou.

darktheater.jpg

12) La petite robe rouge, ça va avec tout.tempesblanches.jpg

13) C'était le moment de poser des doubles vitrages.duane.jpeg

14) Fiat Lux.fiatlux.jpg

15) Après ça, je capte pas comment on a OSÉ faire Twilight.velu.jpg

16) Y sont biaux, hein ?sontbeaux.jpg

17) Ash patauge mais il a sa tronçonneuse.tronconner.jpg

18) Moi, je fais partie d'un plan pareil, je me pousse hors champ. Timber !

west side house

19) À poil  ! À poil  ! À poil  !  Amen !Apoilapoilapoilamen.jpg

 

 

 

* Notule garantie sans notes de bas de page.**

**Sisi.***

*** Puisqu'on vous le dit ! ****

**** Ignore *, **,*** , **** & ***** !

Publié dans BadtasteReich

Partager cet article
Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>