Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

6 articles avec butins et zappings

Je suis d'humeur...

Publié le par Jeanne-A Debats

 

Publié dans Butins et zappings

Partager cet article

Repost 0

Poétique de la Physique

Publié le par Jeanne-A Debats

Certaines choses me ravissent...

 

Celle-ci, indiquée par David Brin sur son blog, est un parfait exemple, merci David :

 


 

Publié dans Butins et zappings

Partager cet article

Repost 0

Spin : I want to believe...

Publié le par Jeanne-A Debats

 

 

vidéo indiquée par Éric Vidal :

 

 

Spin.

 

 


 

Publié dans Butins et zappings

Partager cet article

Repost 0

Déclaration d'amour postmoderne

Publié le par Jeanne-A Debats

 

Nothing Steve Jobs ever creates could fully replace you in my life.1,2,3,4,5

 

 

 

 

 

 


1 C'est pas de moi, je le jure, pourtant dieu sait que je suis Minnie Technobeauf sur les rebords. Mais ça aurait pu, un jour ou j'aurais eu bu la veille et que j'aurais oublié que j'aurai 46 ans demain.


Je ne m'y fais pas, que voulez-vous!


Chacun de mes six derniers anniversaires m'a ramenée à ce passage du roman de John Irving "L'Hotel New Hampshire" où le héros écoute son frère lui entonner "À quarante ans les hommes apprennent à refermer les portes des chambres où ils ne reviendront plus." et de brailler ensuite " Crois-moi, je n'arrête pas de les rouvrir ces putains de portes ! ".

 

Tiens je vous ferai une note de blog dans " Requiescant in bibliotheca" à propos de ce livre, un de ces jours...

 

Quelle horreur ces fichues portes, n'empêche,  alors que chaque matin quand je me réveille j'ai encore l'angoisse de mon cartable pas prêt, mes devoirs (même s'ils ont changé de nom depuis)  pas faits, me recroquevillant de délicieuse culpabilité adolescente au fond de mon lit douillet et guettant l'odeur du chocolat au lait préparé par ma vieille folle de mère.

Enfin, dans ma tête, j'ai toujours treize ans et je me bidonne sur des sonneries, en belle cloche que je suis :


par exemple et à propos de kelvin, en vérifiant des conversions, j’ai appris qu’il y avait une unité relativement suprême le terakelvin, mais surtout suivi du petakelvin (ainsi que le zettakelvin, l’exakelvin et le yottakelvin, mais c’est moins rigolo. Encore que.) Ce qui m’a amené à la conclusion suivante : puisqu’en informatique nous en sommes au terabit, j’attends avec impatience la prochaine montée en puissance…


(NB : Pour ceux que ça intéresse : évidemment La Vieille Anglaise de mon livre, s’appelle Kelvin à cause de cette échelle de température. Outre l’homophonie recherchée avec le Calvin, de la Susan Calvin d'Asimov, je trouvais que le caractère de la dame s’accommodait assez bien du concept de zéro absolu,  congeler d'un regard ses interlocuteurs, c'était son genre à mon Ann.)


2. Sauf peut-être ça.


3. Ou ça.


4. Ou encore ça. (Je sais, mon Oncle : "Why the duck?")


5. Ou alors ça


Publié dans Butins et zappings

Partager cet article

Repost 0

Hell is living without you

Publié le par Jeanne-A Debats

 

Publié dans Butins et zappings

Partager cet article

Repost 0

Hope it gives you hell

Publié le par Jeanne-A Debats

Publié dans Butins et zappings

Partager cet article

Repost 0