Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

7 articles avec les chevaliers de la table ronde

Conférence : Un an dans les airs. Utopiales 2013

Publié le par Jeanne-A Debats

 

uto13-26.jpg

Utopiales 13 

Conférence : Un an dans les airs avec Jules Verne

unair4

avec Raphaël Albert et Raphaël Granier de Cassagnac  Jeanne-A Debats et Nicolas fructus 

Simon Bréan Modérateur.

Partager cet article

Repost 0

Vers un nouveau contrat social entre la planète et l’humanité

Publié le par Jeanne-A Debats

vertcoloquint.jpg

 

Utopiales 2013 :

 

 

Conférence :

 

Vers un nouveau contrat social entre la planète et l’humanité

 

( avec Andreas Esbach, MeI&Myself, Thomas Day & Yannick Rumpala)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

écouter la conférence :

 

 

vertcoloquint

Partager cet article

Repost 0

Tous ensemble, tous différents

Publié le par Jeanne-A Debats

DSCN2320.JPG

 

On lit Plaguers à Bouchemaine

 

plaguers

 

Une causerie menée par Jérôme Vincent

Partager cet article

Repost 0

l'antiquité aux sources de l'imaginaire contemporain (part one)

Publié le par Jeanne-A Debats

Table ronde réalisée pour le colloque éponyme encompagnie de :

  Charlotte Bousquet, Fabien Clavel, roi des ichtyocentaures, Alain Damasio et Catherine Dufour :

 

Partager cet article

Repost 0

Utopiales compte rendu 1

Publié le par Jeanne-A Debats

Jeudi 10 novembre :

 

Rencontre avec les lycéens du Lycée Livet.


Un très bon moment passé avec des jeunes très motivés, intéressants et bien préparés, un bonheur comme rarement.

L'interview en video ICI.


12h00 : Lecture de la nouvelle lauréate du concours des lycéens (scolaires)

 

 

18h30 : Apprentis écrivains, mode d'emploi

avec Jean-Claude Dunyach, Anne Fakhouri, Xavier Dollo et Myself.

 

(Ou "Destination Univers, le making off " : les anthologistes en compagnie de Anne Fakhouri et Xavier Dollo accueillent les apprentis écrivains qui ont tenté leur chance)

 

C'était super cool, vous pouvez retrouver l'enregistrement de la conférence ici.

         


 

Vendredi 11 novembre :

 

11h : 11 septembre, 10 ans après

avec Normand Spinrad, James Morrow, Ian MacDonald, Me


Alors l'erreur qui tue : ne pas prendre de casque de traduction au motif léger que normalement, pris séparément, on comprend l'anglais des trois messieurs présents pendant dix minutes à table lorsqu'ils jabotent tranquillement de leurs dernières vacances.

Du coup, on se retrouve avec un cerveau en surmultiplié qui opère sa trad simultanée tout en tentant de réfléchir à la question posée. C'est sans doute pour cela que cette table ronde fut une des seules où je n'ai pas sorti une des horreurs graveleuses dont j'ai le secret qui ont le don de me surgir inopinément dans ces cas-là.

 

L'enregistrement de la conférence en video ICI.

 

19h : La science-fiction permet-elle de mieux penser l'histoire ?

avec Ugo Bellagamba, Anonyme Honteuse, Francis Berthelot, Francis Valéry


Conférence atroce, je ne comprenais rien au sujet, Ugo a failli me frapper parce que je disais des bêtises, heureusement que les deux autres étaient là pour relever le niveau.

(Non je ne donnerai pas le lien vers la conférence, j'ai mes pudeurs)

 

Samedi 12 novembre :

 

11h : L'auteur de science-fiction est-il un historien ?

avec Ugo Bellagamba, Je, Sylvie Allouche


Là c'était un peu mieux, j'avais eu le temps de réfléchir la veille pendant la précédente.

Lien vers la conférence en audio ICI.

 

 

 

 

(La fuite au prochain numéro)

Partager cet article

Repost 0

Les Chevaliers de la table ronde 2

Publié le par Jeanne-A Debats

Home  

 

Voilà ce que ça donne de me demander mon avis sur un sujet où je suis évidemment un spécialiste de tout premier plan ^^

 


Donc une conférence aux Utopiales en 2009, ce devait être ma troisième conférence, je crois, et ça se voit, en compagnie des Illustres Walter John Williams, Pierre Bordage et Hervé Thiellement.

 

 

 

 

 


La tentation génétique : une hérésie ?

Partager cet article

Repost 0

Les chevaliers de la table ronde

Publié le par Jeanne-A Debats

Connaissez-vous les tables rondes ?


C’est un grand classique des festivals du Fandom.

(Je subodore qu’il en est de même dans les festivals mainstream, BD, cuisine, musique traditionnelle et astronomie du terroir mais je n’ai aucun indice pour étayer cette supposition).


Les variables sont les suivantes pour l’organisateur du festival :

Soit X le nombre de scènes à disposition, y le nombre de plages horaires à disposition, amputé de µ le nombre de plages horaires occupées par le Conseil général des Hautes Vosges (ou Basses Alpes) et ᴪ le nombre d’auteurs invités (amputé de ᴪ’, le grand auteur national qu’il ne faut surtout pas vexer et de ᴪ’’, l’auteur invité d’honneur du festival,  et augmenté de ᴪ’’’, le grand auteur international à la gloire déclinante qu’on va s’empresser d’oublier dans un placard ou au bar).

Tout ça, SANS VEXER PERSONNE.


Munis de ces variables, l’Orga n’a plus qu’à trouver comment poser l’équation* afin de distribuer tout le monde à peu près partout et d’employer ainsi au mieux l’argent du Conseil Général.


Une fois l’équation résolue *’ l’Orga est déjà chauve et commence à s’arracher les sourcils avec la situation problème suivante : ok, j’ai mes plages horaires, mes invités, maintenant de quoi on va causer ?

Parce qu’il FAUT que l’auteur cause ! Si,si. De tout !

L’auteur a un avis sur tout, faut pas croire ! Sur le réchauffement climatique, la couche d’ozone, le nucléaire, l’esclavage des enfants, le prince charmant, l’accueil des personnes âgées, les dragons (ça peut être les mêmes), le féminisme (argh), l’érotisme dans la SF (Non, j’ai pas écrit l’éGOtisme), sans compter l’avenir du genre (c’est dans ces tables rondes qu’on apprend qu’il est moribond). Je m’attends en rentrant les épaules au jour où on me demandera mon avis sur la procréation assistée (Ah non zut, c’est fait.)


Je n’ai pas la moindre idée comment les Orga se tirent de ce mauvais pas. Ça me reste un mystère absolu qui doit en plus changer de nature selon les orga. Je sais qu’on peut leur en proposer clés en main et que parfois ils vous sautent dessus avec une reconnaissance si éperdue qu’on se demande s’ils vont arrêter de remercier avant la fin du festival et parfois aussi, ils s’en tapent parce qu’ils ont déjà résolu leur casse-tête annuel et qu’ils ne vont pas sortir tous les bagages du coffre pour trouver une place à la petite valise à main que vous venez de leur offrir si gentiment mais si peu opportunément. Tetrys c’est un jeu fun, mais ça finit par lasser.


Dans la plupart des cas, je suppute qu’il existe un Choipeau à orga qui sort les sujets sur lesquels tout le monde va plancher gentiment une heure durant avant de filer en dédicace. En tout cas, c’est la seule excuse que je leur ai trouvé à ce jour. Parce que moi la plupart du temps, je n’ai rien à dire. Tout est dans mes bouquins, en dehors, c’est le Néant de chez Chaos. C’en est navrant. À part des conneries, mais ça, ma foi, c’est une seconde nature.


 (Ma première nature, la timidité**, étant en train de creuser au fond d’une cave humide en compagnie de l’ego de deux potes miens.)

Enfin, j’ai remarqué un truc : la plupart des sujets théoriques me font chmirr en revanche, les TR*** techniques sont souvent passionnantes. Je garde un souvenir ému d’une TR à la Worldcon 2008 : « Le paysage comme personnage » modérée par Laurent Genefort. Là, j’avais l’impression d’avoir des trucs à raconter et mes petits camarades et moi on ne s’est pas ennuyés une seconde.

Dommage, il y avait quatre pelés pour nous écouter.


Je crains bien que les TR techniques ne doivent passionner que les écrivains et que c’est pour cela qu’on les évite en général. Le Choipeau Canadien était peut-être à court de titres à la noix, ce jour-là et avait dû se rabattre sur un vrai sujet en désespoir de cause. Too bad. Tant pis, on se rattrape au restaurant du festival.


Enfin, voilà, j’ai décidé d’apporter ma contribution à ce travail de l’ombre sans lequel les festivals ne  seraient pas tout à fait ce qu’ils sont...

De loin en loin je vous parlerai de celles auxquelles j’ai assisté et/ ou participé, je proposerai également des sujets de TR, ainsi les trois suivants  :

 

"L'uchronie, une voie alternative pour l'apocalypse?" Avec Georges, Silramil, Oncle Joe et une grenouille, Ugo Bellagamba modérateur.

" Le critique, cet inconnu, ce mal aimé" Avec Lamda, Béta, Oncle Joe et Ygrec, Roland C. Wagner modérateur (désarmé à l’entrée du festival);

"La métaphysique n'est plus ce qu'elle était" Avec Lem, Lam et L'Homme, Oncle Joe modérateur (soudoyé à l’entrée du festival, mais on ne sait pas par qui).

 


 

 

* et *’ Vous noterez que je m’abstiens soigneusement d’essayer.

** Le premier qui ricane s’en mange une. Oui, je suis timide. Je vous le jure. Seulement, on m’a beaucoup contrariée.

***...

Partager cet article

Repost 0