Question d'Image.

Publié le par Jeanne-A Debats

 

Cette note de blog s’adresse à ceux de mes lecteurs que je croise en conférence ou en rencontre avec les classes. C’est une question qu’on me pose souvent.

 ––  C’est vous qui choisissez* vos illustrations ?

Donc réponse :

   –– Ben, ça dépend. 

Vous voilà bien avancés.

Bon soyons sérieuse*'. Or donc nous venons d’achever un livre. Il est en voie de publication, le BAT*** est tiré, il faut le boire. Et là, se pose le crucial et angoissant problème de la couv’.

La base c’est « L’illustration et le titre sont le privilège de l’éditeur ».

C’est dans le contrat, si si.

Pourquoi ?

Parce que le monsieur ou la madame qui va risquer des sous sur mon œuvre veut être persuadé que l’emballage***'' fera VENDRE***** le livre. Donc comme il est notoire que nous autres artistes n’entretenons que de lointains et conflictuels rapports avec le réel et la chose financière, il/elle préfère (le monsieur ou la madame) que ce genre de questions triviales demeure entre des mains compétentes.

Les siennes.

Là-dessus, ça c’est le principe. En réalité, les choses sont plus nuancées et l’éventail est large :

 

Option 1 (À peine poli) :

––Hello Jeanne ! Ton livre est en librairie, c’est génial ! Lorsque tu recevras tes exemplaires, tu me diras ce que tu penses de la couv’ ! »

–– …

  Option 2 (Pareil mais avec les formes):

–– Hello Jeanne ! Je te mets la couv’ en pièce jointe, je suis sûr qu’elle te plaira ! »

   (Sourire crispé)

  Option 3 (La même, mais en plus nuancée) :

    ––Hello Jeanne ! Je te mets la couv’ en pièce jointe je suis sûr qu’elle te plaira ! Si tu as des suggestions ?

  –– Euh… elle est pas brune mon héroïne…

  (On change la perruque mais c’est bien tout)

  Option 4 (L’illusion du choix, c’est mieux que pas de choix du tout) :

  ––Hello Jeanne ! Qui tu préfèrerais comme illustrateur ? X, Y ou W ?

  –– W ?

  –– Ah, tu as raison (Pause). On prend X ! »

  (Pour la suite des événements, retour à l’option 1, 2 ou 3)

  Option 5 (Une fois) (Génial!).

Moi :

–– Monsieur (Pause 3 secondes) CAZA ? (Pause 4 secondes) Bonjour ! (Long silence)

Voilà,J’aiunrecueildenouvelledeSFquivasortir.Onapasd’illustrateur.Jeseraistellement,tellement, tellement Honoréesivousvouliezbienvousencharger !Parcequevoyez-vous,moidepuistoutepetite jelisdeslivresdeSF,illustrésparvous.Alors, jeseraipasunVraiAuteurdeSFsansunecouv’deCaza.

LUI Mr. CAZA :

–– Oui ?

Moi (Très vite) :

–– C’estpourdansquinzejoursetc’estpayépasbeauucouuuuuup.(La fin se perd dans un souffle)

LUI Mr. CAZA :

–– Je vais lire le livre d’abord.

Moi :

–– Gloups !

stratégies

 Merciencore, M'sieurCAZA !!!!!

 

 

Option 6 (La meilleure, quand on a pas Caza et que Moebius est mort) :

–– Hello Jeanne ! Qu’est-ce que tu penses de Lambda comme illustrateur ? 

Ça marche. On prend Lambda. Là, Lambda lit le bouquin et fait des propositions qu’on discute.

C’est ce qui s’est passé par exemple avec Rozenn Illiano pour Métaphysique du Vampire.

 

D'abord, Rozenn nous a proposé ça :

prev-adastra1-copie-1

 

Alors, j'ai dit :

–– Ça fait un peu petit prince l'écharpe, non ? Et pi, je le vois pas avec les cheveux comac, il a une mèche...

 

Ensuite, Rozenn nous a montré ceci:

prev-adastra2

 

Alors, j'ai dit :

–– C'est un peu sombre, non ?

 

Du coup, Rozenn nous a concocté cela:

 

prev-adastra3

Alors, j'ai dit :

––C'est normal si la statue a changé de sens ?

 

Aussitôt, Rozenn nous a balancé ça :

 

prev-adastra4

 

Alors, j'ai dit:

–– On prend celle du centre !

 

Sur ces entrefaites, Édition Ad Astra (Aka Xavier Dollo) intervient d'un ton las :

–– C'est pas le sens de la Vraie Statue du Vrai Château Saint-Ange.

Et il nous brandit ceci:

 

stmichelr

Alors, j'ai dit :

––Voui, mais St Michel sur les compos médiévales, il pourfend de droite à gauche, et pi, si c'est pas trop demander : je voudrais qu'il aie le manteau de Jack Harkness, Raphaël ! Pliiiiiiiiiiiiiizeuh !

 

 

Finalement, Rozenn a sorti cela :

prev-adastra6

 

Alors, j'ai dit :

–– Surtout, change rien. C'est super !

 

 

 

Bref : l'histoire d'une couverture :D.

Mais ce qu'il y a dessous, faudra vous en prendre à moi, Rozenn est innocente. Et elle est douée !


Commenter cet article

Oph 02/05/2012 11:32


C'est ça qui est bien chez Ad Astra : on peut donner son avis à tout moment et même, parfois, le duo infernal éditeur/illustrateur en tient compte.

Jeanne-A Debats 02/05/2012 11:33



Yep ^^ Ils sont même TRES patients^^