Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Celle qui écrit...

Publié le par Jeanne-A Debats

vertcoloquint

 

 

 

Le questionnaire d' Eric Poindron :


 

Quels sont les premiers conseils à donner à celle qui écrit ?

 Assied-toi et écris au lieu de parler d’écrire.

 

Faut-il accepter les conseils ?

Il ne faut jamais rien en art, mais on peut écouter.

 

Comment  – et -  peut-on concilier une carrière professionnelle et l’écriture ?

Oui, on peut. Mais sans doute que l’une des deux carrières devra céder à l’ambition de l’autre…

 

Celle qui écrit peut-elle « faire autrement » ?

Non.

 

Écrivez-vous à la main ou avec une « machine » – pourquoi ?

Au clavier. Parce que j’aime que les pages soient propres ; avant les bécanes, j’étais obligée de recopier sans cesse si j‘effectuais des corrections. Ça me prenait un temps fou.

 

Vous fixez-vous des horaires d’écriture ?

C’est la nature qui le fait : je peux écrire de 5h du matin à 12h, après c’est fini je n’ai plus de cerveau.

 

Est-ce que celle qui écrit doit commencer par la première phrase ?

Je préfère mais ce n’est pas systématique.

 

Écrivez-vous le jour ou la nuit ?

Entre les deux.

 

Celle qui écrit a-t-elle le droit de s’arranger avec sa conscience ?

Je n’arrête pas, l’arrangement le plus pratique étant l’oubli de ladite conscience sur l’étagère d’un commissariat qui a brûlé dans les années 90.

 

Où trouvez-vous vos idées ?

Dans les coins sombres.

 

Pouvez-vous écrire n’importe où ?

Non, il me faut mon antre.

 

 

Est-ce que celle qui écrit doit voir derrière les apparences ?

Je tente de le faire et n’y parviens pas souvent.

 

Quelle est votre définition de celle qui écrit ?


Marilyn-Monroe-228x342

 

Pouvez-vous écrire dans le bruit ou en musique ?

J’écris principalement en musique, des morceaux que je connais par cœur.

 

Celle qui écrit a-t-elle le droit de raconter sa vie ?

Oui, mais je fais en sorte que ça ne se voit pas. Tant et si bien que parfois je ne le vois pas moi-même.

 

Comment commencer un texte ?

Par :

« La porte ouvrit un œil bleu et me regarda. »

 

 

Comment vous habillez-vous quand vous écrivez ?

Pyjama /robe de chambre.

 

Doit-on écrire pour être lu ?

On est pas obligé.

 

Est-ce que celle qui écrit est une menteuse ?

Forcément. Et un escroc aussi, évidemment.

 

Est-ce que celle qui écrit a le droit de mentir ?

Forcément.

 

Faut-il écrire quand on n’a pas d’idée(s) ?

On écrit, alors elles viennent.

 

Celle qui écrit doit-elle se soucier de la morale ?

La... quoi ?

 

Faut-il prendre des notes ?

Peut-être mais je ne le fais jamais.

 

Celle qui écrit a-t-elle le droit de raconter la vie d’autrui ?

Oui.

 

Doit-on s’identifier à ses personnages ?

Non. Ce sont des gens.

 

Celle qui écrit a-t-elle le droit de se prendre pour un écrivain ?

On est écrivain quand on écrit, toujours, et auteur, un jour, quand on est publié.

Je ne sors pas de là.

 

Faut-il avoir un plan précis ?

J’ai tenté d’en avoir, je ne sais pas les suivre. Ou je m’ennuie, ce qui est pire. J’ai l’impression d’écrire sous la dictée.

 

Est-ce que celle qui écrit doit étudier le crépuscule ?

Je préfère l’aube.

 

Peut-on, au contraire, écrire au gré de son imagination ?

Je ne sais pas faire autrement.

 

Comment savoir si une idée mérite d’être exploitée ?

Quand le livre est terminé.

 

Celle qui écrit est-elle le plus qualifié pour juger et corriger son manuscrit ?

Juger et corriger non, accepter les jugements et les corrections oui.

 

Comment savoir quand le texte est terminé ?

On ne le sait pas.

 

Est-ce qu’un texte peut se terminer ?

Jamais. C’est pourquoi il y a des éditeurs. Pour arracher le texte trémulant à l’auteur avide de perfection.

 

Qu’est-ce que l’imagination ?

Je ne sais pas.

 

Est-ce que celle qui écrit doit se soucier de son lecteur ?

Etre compris c’est l’antinome de l’expression libre du soi, l’écrivain funambulise entre ces deux pôles, éternellement.

 

Est-ce que celle qui écrit  doit être une lectrice ?

On doit au moins l’avoir été.

 

Celle qui écrit est-elle une solitaire ?

Quand elle écrit, oui. Puis elle arrête et s’en va voir le monde car le monde est ce qui la nourrit, quand l’écriture est ce qui la soutient.

Publié dans Scriptor in fabula

Partager cet article

Repost 0

La SF est un sacerdoce

Publié le par Jeanne-A Debats

 

Ça se sait peu

 

 

pape

 

(Emmanuel Tollé et fab Fabien)

Publié dans Fandom et Parpadelles

Partager cet article

Repost 0

Conférence : Un an dans les airs. Utopiales 2013

Publié le par Jeanne-A Debats

 

uto13-26.jpg

Utopiales 13 

Conférence : Un an dans les airs avec Jules Verne

unair4

avec Raphaël Albert et Raphaël Granier de Cassagnac  Jeanne-A Debats et Nicolas fructus 

Simon Bréan Modérateur.

Partager cet article

Repost 0

Vers un nouveau contrat social entre la planète et l’humanité

Publié le par Jeanne-A Debats

vertcoloquint.jpg

 

Utopiales 2013 :

 

 

Conférence :

 

Vers un nouveau contrat social entre la planète et l’humanité

 

( avec Andreas Esbach, MeI&Myself, Thomas Day & Yannick Rumpala)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

écouter la conférence :

 

 

vertcoloquint

Partager cet article

Repost 0

Mes Utopiales

Publié le par Jeanne-A Debats

 

 

Préparer les Valises

 

moi.jpg

 

 

 

Partir pour Nantes

 

venus2

 

 

 

Écouter les conférences


Paquet Bréan Dunyach Rampala-copie-1

 

(Dunyach, Bréan, Paquet, Rumpala : conférence Banks)

 

 

 

Penser dans une cannette à propos du numérique

(Quoi, j'ai pas compris le titre "Think tank" ?)


Dunyach.jpg

(Jean-Claude Dunyach)

 

laure-bien-entouree-copie-1.jpg

(Laure, bien entourée^^)

 

 

Yal-gege.jpg

 

(Yal, Denis, Gérard)

 

 

Comprendre quelque chose à propos de l'humanité :

Notamment que même les pires conservateurs peuvent être drôles, charmants, humains

(C'est très dur à avaler au début, mais on s'y fait très bien)

Et du coup se réconcilier en partie avec une idole d'enfance

 

cardandi-copie-1.jpg

 

(Orson Scott Card)

 

 

Quitter les Utopiales...



à l'aube5

 

 

Partager cet article

Repost 0

Scriptor in fabula

Publié le par Jeanne-A Debats

 

J'ai appris quelque chose sur moi-même aux Utopiales cette année :



Aux enfants, j'écris de tristes histoires qui finissent très mal la plupart du temps


dragon

 



Aux adultes, de drôles d'histoires qui s'achèvent plutôt bien, en général.


index

 

Peut-être que j'ai envie de prévenir les premiers et de consoler les seconds...

 


Publié dans Scriptor in fabula

Partager cet article

Repost 0