Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dieu dans le faux plafond.

Publié le par Jeanne-A Debats

(Vous qui entrez ici, sortez votre cerveau et votre carnet de correspondance)

(Vous qui entrez ici, sortez votre cerveau et votre carnet de correspondance)

Pousse Jolie Issue Des banlieues Rouges (4°) :

(Ton angoissé)


— C'est quoi Madame quand on pense qu'il y a un truc mais qu'on sait pas?"


Moi :

(Stoppée en plein vol dans un résumé à l'arrache de la Cousine Bette)
— De quoi parles-tu, exactement, PJIBR ?

 

Prince Des Cours et des Ruelles :

(Ton de l'évidence)
— Pisqu'elle vous dit "un truc qu'on sait pas"


Bobette du Vingtième :

(Sarcastique)
— Ah je sens qu'on avance.


PJIBR :

(Montrant le faux plafond)
— Là-haut.


Moi :

(Jetant un coup d’œil désespéré au faux plafond qui me le rend bien, avec ses dalles disjointes et ses néons morts, puis au texte en cherchant un indice reliant le faux plafond et le "truc qu'on sait pas".) (Ton prudent)
— C'est le mot "Hostie", le problème ? Tu parles de dieu ?


PJJBR :

(Le visage soudain illuminé)
— Voilà, elle est chrétienne, la fille, n'est-ce pas ? Et moi ? Vu que je crois qu'il y a un truc qu'on sait pas...


Moi :

(Prudente)
— Je pense que c'est de l’agnosticisme, PJIBR. (Résumé à l'arrache des différences entre théisme, déisme et agnosticisme)


Prince des Cours et des Ruelles :

(Sincère)
— Tu dois être vachement rassurée, Hein ? Pousse ?


Bobette du vingtième :

(Toujours sarcastique)
— Ça fait quand même un peu maladie mentale "agnosticisme"... C'est pas ça qu'il a votre fils, madame Jad ?


Moi :

(à plat)
— Non, le Grem est persuadé que dieu est celui qui remplit le frigo tous les jours.


Prince des Cours et des Ruelles :

(Sincère)
--- Ah ben, c'est le meilleur dieu celui-là ! Et ça s'appelle comment cette religion ?

 

Partager cet article

Repost 0

Je t'aime, moi non plus.

Publié le par Jeanne-A Debats

(Vous qui entrez ici, asseyez-vous en silence et sortez vos cahiers.)

(Vous qui entrez ici, asseyez-vous en silence et sortez vos cahiers.)

Lui, l'élève Coeur d'Artichaut [1] :

— Donc, en gros, s'il y a des femmes à l'école, on "peut un peu" dire que Victor Hugo y est pour quelque chose ?


Moi :

—Oui, entre autres.


Lui, l'élève CdA (ton ravi, sourire) :

— Alors si, VOUS, vous êtes MON prof, c'est lui qu'on doit remercier ?

(sourire éclatant)

(sursaut)

(grimace)

(pause)

...

Lui, l'élève CdA (ton prodigieusement gêné) :

— Oui, enfin, sauf qu'on le remercie pas, hein ?

 

[1] Que nous appellerons ainsi afin de préserver, enfin bref...

Partager cet article

Repost 0